Choix Goncourt de la Suisse

IMG_5215.jpg
httpsch.ambafrance.orgLa-Valaisanne-Sarah-Jollien-Fardel-devient-Choix-Goncourt-de-la-Suis
IMG_5220.PNG

8ème Choix Goncourt de la Suisse :

La victoire de Sarah Jollien-Fardel pour Sa préférée (Editions Sabine Wespieser)

Le nom de la lauréate a été annoncé à la Résidence de France à Berne le mardi 8 novembre, en présence de l’académicienne Camille Laurens et de 70 étudiants suisses jurés du prix accompagnés de leurs professeurs.

 

Depuis 2015

Le Choix Goncourt de la Suisse est un projet soutenu par l’Académie Goncourt et porté par l’Ambassade de France en Suisse et, à ce jour, par les universités de Bâle, Berne, Fribourg, Neuchâtel, Zurich, et de la Suisse italienne, ainsi que l’École polytechnique fédérale de Zurich (ETHZ).

 

Depuis sa création en 2015, le Choix Goncourt de la Suisse a mobilisé près de 200 étudiantes et étudiants issus d’universités suisses. Venus de toutes les régions linguistiques, ils lisent, chaque automne, les livres sélectionnés par l’Académie Goncourt à Paris, les commentent et les défendent. À l’issue de leurs discussions, ce jury étudiant (appelé aussi jury national suisse) désigne l’ouvrage lauréat pour la Suisse.

L’édition 2022

 

Le 18 Octobre, se tenait la première délibération du Choix Goncourt de la Suisse 2022 dans les locaux de l’ETH Zürich,

Après avoir débattu tout au long de l’après-midi, les délégués se sont mis d’accord sur une short-list en vue de la deuxième délibération.

 

Les finalistes du Choix Goncourt de la Suisse 2022 sont :

-          Nathan Devers, Les liens artificiels

-          Giuliano da Empoli, Le Mage du Kremlin

-          Sabyl Ghoussoub, Beyrouth-sur-Seine

-          Sarah Jollien-Fardel, Sa préférée

-          Emmanuel Ruben, Les Méditerranéennes

Le Choix Goncourt de la Suisse a été remis à :  

  • Mathias Enard, pour Boussole, en 2015;

  • Catherine Cusset pour L’Autre qu’on adorait, en 2016;

  • Alice Zeniter pour L’Art de perdre, en 2017;

  • Pauline Delabroy-Allard pour Ça raconte Sarah, en 2018;

  • Louis-Philippe Dalembert pour Mur Méditerranée, en 2019;

  • Lola Lafon pour Chavirer en 2020;

  • Mohamed Mbougar Sarr pour La plus secrète mémoire des hommes en 2021

Pour en savoir plus : https://ch.ambafrance.org/-Choix-Goncourt-de-la-Suisse-

IMG_5219.PNG
IMG_5221.JPG

Soutiens :

 

Le Choix Goncourt de la Suisse reçoit le soutien financier de Payot Libraire, de l’Agence universitaire de la Francophonie, de l’Association des membres de l’Ordre des Palmes académiques–section de Suisse et de la Fondation Catherine Gide.