Choix Goncourt de l'Autriche

Hervé Le Tellier lauréat des étudiants jurés au terme d’un exceptionnel débat littéraire en français !

Depuis l’automne 2019, l’Institut français d’Autriche a rejoint le rang des pays qui sélectionnent chaque année le Choix Goncourt. Cinq universités partenaires participent au projet : les Universités de Vienne, Graz, Innsbruck, Salzbourg, et Klagenfurt.

 

Pour cette deuxième édition autrichienne, le Choix Goncourt de l’Autriche a porté sur la troisième sélection du Prix Goncourt, annoncée fin octobre 2020. Comportant 4 ouvrages, cette sélection a été envoyée aux étudiants sélectionnés dans chaque département de français et littérature des universités partenaires. Encadrés par leurs enseignants, ces étudiants ont formé cinq jurys  qui ont effectué leur sélection pour la délibération finale.

 

Décalées suite au Covid, les délibérations des étudiants jurés se sont déroulées à l’Institut français, à Vienne, en présence de Philippe Claudel, le jeudi 10 juin. Un exceptionnel débat littéraire en français entre les jeunes a abouti à la victoire de l’Anomalie du prix Goncourt Hervé Le Tellier.

 

Les étudiants qui le souhaitent vont maintenant écrire une critique littéraire sur L’Anomalie. Le meilleur texte entraînera son auteur(e) à Paris début novembre pour rencontrer les Académiciens chez Drouant et assister à la proclamation du Prix Goncourt 2021. Une opération organisée par l’Académie Goncourt en lien avec la Fondation du Crédit Mutuel.

Un voyage à Paris pour l’étudiant-juré, auteur de la meilleure critique

L’Institut français d’Autriche proposera à l’ensemble des étudiants ayant participé à la sélection de rédiger leur propre critique du Choix Goncourt de l’Autriche. Les critiques seront lues et analysées par l’Institut français et l’Académie Goncourt, qui sélectionneront la meilleure. Le lauréat recevra en prix un voyage à Paris (billet d’avion aller-retour et hébergement pour 2 nuits).

E3hqlGOUYAYZ5qe.jpg
E3hTLVyWUAMLR0s.jpg

Le palmarès

2021 Hervé Le Tellier L'Anomalie Gallimard

2020 Amélie Nothomb Soif Albin Michel