Choix Goncourt de la Tunisie

Un 5ème Choix Goncourt attribué malgré la pandémie

 

La victoire de Jean-Paul Dubois annoncée sur Radio Al Mawjet

en même temps qu’aux Assises internationales du Roman à Lyon

Ce fut une véritable performance de l’Institut français de Tunisie pour préserver le Choix Goncourt du pays, maintenir le lien entre les 120 étudiants-jurés de 24 gouvernorats et les écrivains malgré la pandémie. En urgence, il créa une émission sur Radio Al Mawjet, fit participer les finalistes du Goncourt, multiplia interviews, lectures et plaidoyers des jeunes jurés pour leur auteur favori (qui figurait parmi eux). Didier Decoin, président de l’Académie Goncourt fut lui aussi partie prenante de cette heure de littérature.

Début mai,aux assises internationales du roman, Villa Gillet, l’émission était diffusée en parallèle de Radio Al Mawjet, le nom du lauréat dévoilé : Jean-Paul Dubois remporte donc le 5ème Choix Goncourt de la Tunisie pour « Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon » (Editions de l’Olivier)! Les étudiants tunisiens ont voté comme les académiciens qui lui ont décerné en novembre dernier le prix Goncourt.

Le Choix Goncourt de la Tunisie :

Un événement incontournable depuis 2015

 

Depuis 2015, à l’occasion de la visite inaugurale de Bernard Pivot à l’Institut français de Tunisie, le prix littéraire  «Le Choix Goncourt de la Tunisie» est devenu un événement reconnu et incontournable en Tunisie.

Le 25 janvier 2019, le jury tunisien, composé de quelques 180 lycéens, étudiants, professeurs de Tunis, Nabeul,  Gafsa, Kasserine, Siliana et Sidi Bouzid, a procédé à la lecture et à la sélection d'un ouvrage lauréat parmi les 4 titres de la 3ème sélection de l'Académie Goncourt : David Diop pour Frère d'âme (Seuil) 

Le premier jury 2015  a été présidé par l’auteure tunisienne Emna Belhaj Yahia avec l’académicien Bernard Pivot,  celui de 2016 par l’auteure Colette Fellous avec l’académicien Eric-Emmanuel Schmitt, puis en 2017 par l’auteur tunisien Yamen Manai avec l’académicien Philippe Claudel.

 

En 2018, il a été présidé par l’auteure tunisienne Wafa Ghorbel avec l’académicienne Virginie Despentes.

Essentiellement réalisé par des lycéens et des étudiants, le travail de lecture est soutenu par un travail pédagogique en vue de leur  préparation à la lecture, à l’évaluation et à la critique du texte pour le vote final.

 

Le vote, organisé de manière anonyme,  s’est porté en 2015 sur l’ouvrage de Tobie Nathan 

Ce pays qui te ressemble (Stock),  en 2016 sur l’ouvrage de Gaël Faye Petit pays (Grasset),

et en  2017 sur celui de Véronique Olmi Bakhita (Albin Michel).

Le vainqueur est chaque année invité à l’occasion de la Foire du livre de Tunis en Avril

 

Le Goncourt choix de la Tunisie est ainsi devenu en 5 ans un prix littéraire pérenne,

qui encourage la lecture, la circulation de la littérature francophone contemporaine et

des auteurs en Tunisie, et au-delà l’esprit de dialogue et le débat public.

Le palmarès

2019 Jean-Paul Dubois Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon Editions de l'Olivier

2018 David Diop Frère d'âme Seuil

2017 Véronique Olmi Bakhita Albin Michel
2016 Gaël Faye Petit pays Grasset
2015 Tobie Nathan Ce pays qui te ressemble Stock

© 2020 Académie Goncourt.

Rédaction: Françoise Rossinot. Créé par Storyboros .

Mentions légales

Politique de confidentialité

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc