Choix Goncourt de la Chine

Le 2ème Choix Goncourt de la Chine pour Mohamed Mbougar Sarr !

 

Longtemps, la pandémie a empêché la tenue du Choix Goncourt. Ce n’est heureusement pas le cas en ce printemps 2022 et les jeunes jurés ont pu voter et annoncer leur lauréat 2021: Mohamed Mbougar Sarr pour La plus belle secrète mémoire des hommes !

 

Les quatre derniers finalistes étaient : Mohamed Mbougar Sarr, Clara Dupont-Monod, Abel Quentin, Lilia Hassaine. Au dernier tour, tout s'est joué entre Mohamed Mbougar Sarr et Clara Dupond-Monod.  Le prix Goncourt l’a emporté.

 

L'annonce a eu lieu le 15 avril Et le lauréat du Choix Goncourt Chine 2021 est ... Mohamed Mbougar Sarr pour La plus belle secrète mémoire des hommes !

 

Les quatre derniers finalistes étaient : Mohamed Mbougar Sarr, Clara Dupont-Monod, Abel Quentin, Lilia Hassaine. Au dernier tour, ça s'est joué entre Mohamed Mbougar Sarr (5 voix) et Clara Dupond-Monod (2 voix).  

 

L'annonce a eu lieu ce jour, 15/04, à l'auditorium de l'Institut français de Pékin, à l’occasion de sa réouverture, en présence de l’Ambassadeur de France en Chine, Laurent Bili, d'une dizaine de médias, de personnalités du milieu littéraire, des jurys du Choix Goncourt de la Chine et des membres du comité d’organisation, tels les professeurs Qin Haiying, Che Lin et Dong Qiang.

David Diop, le premier lauréat !

 

Le Goncourt est perçu en Chine comme le prix littéraire le plus prestigieux et le plus connu après le prix Nobel de littérature.

La première édition du Choix Goncourt de la Chine en 2018 a donc été donc un événement. 

Des représentants de 11 universités du pays ont voté et élu le 24 novembre 2018 David Diop pour Frère d’âme (Seuil) à l’Institut français de Wuhan en présence de Pierre Assouline.

Le 30 novembre 2019, a eu lieu la cérémonie de remise du prix au lauréat, dont le roman est désormais traduit en chinois, en présence de Eric-Emmanuel Schmitt et la 2ème édition annoncée.

Un prix résolument tourné vers les jeunes

 

Le Goncourt choix de la Chine  est résolument tourné vers les jeunes – sans oublier les très jeunes- car le  programme de l’Institut français a pour vocation de : 

 

-Toucher un grand nombre d’étudiants (y compris non francophones) par l’organisation de conférences des membres du jury ou des invités français dans les universités de Wuhan ;

-Échanger avec les lecteurs lors de conférences ou lectures dans les librairies partenaires ;

-Proposer des événements interactifs comme des lectures partagées, dîner ou croisière littéraires ;

-Diffuser les principales interventions – dont l’annonce du lauréat - en direct (live-streaming) afin que tous les étudiants, où qu’ils soient en Chine, puissent suivre en direct ;

-Inviter le lauréat à venir en Chine pour une tournée de conférences et rencontres dans les universités et les collèges-lycées ;

-Susciter la traduction rapide des  livres lauréats en chinois car il est très important que le choix Goncourt ne reste pas réservé en Chine à ceux qui lisent le français mais au contraire qu’il soit accessible à tous les étudiants (notamment ceux de littérature et ils sont nombreux) ainsi qu’au grand public. 

 

Le public chinois est encore en effet essentiellement centré sur les noms de Victor Hugo, Balzac ou Dumas, bien que la Chine soit le premier pays en achat de droits pour l’édition.

 

Découvrez-en plus ici: 

Retour en images sur la semaine Goncourt et la remise du 1er Choix Goncourt de la Chine à David Diop (Nov. 2019) 

IMG_2571.JPG
IMG_2549.JPG
IMG_2565.JPG
IMG_20191203_161345.jpg
IMG_20191203_161347.jpg
IMG_20191203_161341.jpg
45977471_189669618578899_585479328497034

/Bernard Pivot et Pierre Assouline, dans un bistro parisien, en compagnie de DU Qinggang, Président du Jury du Choix Goncourt de la Chine, le 10 novembre 2018 préparaient la première édition de la récompense remise le 24 novembre 2018, sous l’égide du Consulat général de France à Wuhan !/