GONCOURT DES DETENUS

275956546_942997389912781_8076998684769699598_n.jpg

Philippe Claudel s’est rendu le lundi 14 mars à la prison d’Aix-Luynes où, sur une initiative de l’Académie Goncourt et du Centre national du Livre, était lancé le Goncourt des détenus par les ministres de la Justice et de la Culture. A partir de la première sélection du prix Goncourt le 6 septembre, les détenus qui le souhaiteront dans 30 centres pénitentiaires, liront les romans, voteront et désigneront leur lauréate ou leur lauréat le 15 décembre. Une opération pour favoriser l’accès à la lecture des publics qui en sont souvent éloignés.